HISTOIRE
DU JAPON
Vous êtes le ème surfeur à visiter mon site

Origine du mot JAPON
Nous avons connaissance en occident du Japon grâce à Marco Polo (1254-1324) qui dans son livre de voyage (1301) décrit une île nommée Cipangu (on trouve aussi Cipango) en face de Cathay (la Chine). C'est en fait la déformation du cantonnais Jih pen Kwok et du mandarin Jypen Khoue : "Pays du Jipên".
Par la suite, pour nommer le Japon, on utilisera une transcription des formes dialectales japonaises telles que Hip-hon ou Zip-hon. Aujourd'hui, les japonais disent Nihon ou Nippon qui signifie : "soleil levant".

Les principales dates de l'Histoire

Origines

Paléolithique
vers -500000
En 1992 des archéologues japonais ont découvert ce qui semble être des outils de pierre. Mais il est possible que ce soit une fausse découverte.
NéolithiqueCette période se divise en deux. En premier, la culture proto-Jômon vers 5000 à 2000 avant J.C. Les habitants vivaient alors de la chasse et de la cueillette. De plus ils avaient acquis la maîtrise de la poterie cordée.
En deuxième, la culture Jômon de -2000 à -300. L'empereur Jinmu fonde la dynastie impériale en l'an -660.


Epoque Yayoï (de -300 à +300)

C'est la période où se développe la riziculture, l'usage des métaux, etc. Durant cette période, le Japon et Corée du Sud (province de Minama) semblent former un seul royaume.

-108La Chine envahit la Corée et chasse les japonais.
100L'étroitesse du détroit de Tsushima facilite l'implantation massive de coréens dans le Japon occidental. Petit à petit, les contacts avec la Chine se multiplient. Les supports artistiques montrent la généralisation des religions naturistes (les Kami).
200L'impératrice Jinko Kogo reprend la Corée (effectivement vers 360)
285L'écriture chinoise (les kanjis) est adoptée officiellement (date réelle 405).


Epoque Yamato (troisième siècle à 710)

vers 300C'est le début de la période des Kofun. Les Kofun sont des tombeaux creusés à-même le sol et souvent en forme de serrure de porte. Les sacrifices humains dédiés aux divinités sont abandonnés.
vers 350Les Yamato achèvent l'unification du Japon.
vers 391En provenance de Chine, la sériciculture, le tissage et les sciences chinoises (y compris écriture) se développent à travers le Japon.
V èmeDurant ce siècle, le pouvoir des Yamato grandit.
538538 selon les sources chinoises ou 552 selon le calendrier japonais traditionnel, le bouddhisme pénètre au Japon. Différents clans luttent pour ajouter cette nouvelle religion au shintoïsme en tant que religion nationale (conflit entre Soga et Mononobe).
552C'est le début de la période Asuka.
562Le Japon perd la guerre de Corée et restitue les possessions japonaises coréennes (province de Mimana).
586La peste décime la population. Pour conjurer ce fléau, l'empereur Yomei fait voeu de construire un grand sanctuaire au Bouddha guérisseur, le futur Horyuji.
587Les pro-bouddhistes Soga triomphent des partisans du Shintô (Mononobe et Nakatomi).
604Le prince Shotoku publie des injonctions appelées Constitution des 17 articles.
607Ono-no-Imoko part en Chine pour s'informer des évolutions d'une des plus prestigieuses civilisations. Horyuji est achevé à Nara. Ce temple passe pour être le plus ancien édifice en bois existant au monde.
645Les Nakatomi, convertis au bouddhisme, mettent fin à la dictature des Soga.
645-650C'est le début de la période Hakuko. La réforme Taïka s'inspire des institutions de la Chine des T'ang, en "nationalisant" les terres notamment.
701Le Code de Taïho est élaboré.


Epoque Nara (710-794)

710L'impératrice régente Genmei fait de Nara la capitale permanente du Japon.
741Le gouvernement établit des temples bouddhistes de style T'ang (Chine) dans tout le pays.
743Todaïji est construit à Nara.
770L'impératrice Shotoku, dernière impératrice régnante, meurt. Le bonze Dokyo qui avait tenté d'usurpé le trône, doit partir en exile.
784Nagaoka devient la capitale pour 10 ans.


Epoque Heian (794-1185)

794Kyôto devient la capitale. L'empereur Kanmu essaie de sauver le gouvernement en le séparant de l'influence bouddhique.
805La secte bouddhiste chinoise Tendaï s'introduit au japon.
806La secte Shingon est créée. Elle soutient aussi que chacun possède en soi la possibilité de devenir Bouddha ce qui jusqu'alors était un privilège réservé à une minorité.
857Fujiwara Yoshifusa (804-872) devient le Grand Chancelier d'Empire, puis, en 886 le premier régent (sessho) étranger à la famille impériale.
939Taïra et Minamoto commencent à défier la cour impériale, et les samouraïs à exercer une forte influence politique.
941Fujiwara Sumitomo est exécuté pour faits de piraterie.
961Le petit-fils de l'empereur Seiwa (858-876), Tsunemoto, prend le nom de Minamoto Tsunemoto et fonde le clan Minamoto.
1017Fujiwara-no-Michinaga est nommé Premier ministre. La famille Fujiwara est alors à son apogée.
1086Les Minamoto, avec Yoritomo, s'imposent dans l'est. Grâce aux Jokos (empereurs retirés), le gouvernement va effacer l'influence des Fujiwara.
1135Les Taïra battent les pirates dans la Mer Intérieure et voient ainsi leur influence augmentée.
1156La guerre civile (Hogenno-ran) éclate.
1159Les Taïra battent les Minamoto (Heijino-ran).
1167Taïra-no-Kiyomori devient le Premier Ministre.
1175La secte bouddhiste Jodo est créée. Elle suggère que chacun soit sauvé de ce monde de maux et de souffrances en étant transporté au Jodo (Terre Pure) par Bouddha de la Lumière et de la Vie infinie.
1180-1185Minamoto Yoritomo défait la flotte de Taïra à Dan-no-Ura.


Epoque Kamakura (1185-1333)

1191La doctrine zen venue de Chine s'implante au Japon.
1192Minamoto Yoritomo est nommé shogun et établit son shogunat à Kamakura au sud de l'actuelle Tôkyô. Le shogun est le commandant militaire suprême de Sci Taï Shogun (général soumettant les barbares).
1213L'influence des Minamoto s'éteint avec l'assassinat du troisième shogun, celle des Hoji s'étend.
1224La secte Jodo-Shinshu (bouddhiste) est formée.
1227La secte zen Sotoshu est introduite de Chine.
1253La secte Nichiren est crée.
1274-1281Plusieurs invasions mongoles échouent. Les japonais anéantissent la deuxième expédition grâce à un typhon dénommé kamikaze (le vent divin).
1333C'est la date de la chute des Hojo.


Epoque Muromachi (1333-1573)

1334Le régime impérial est restauré.
1335Le clan Ashikaga commence à défier la cour impériale.
1336L'empereur Godaïgo transfère sa cour à Yoshino dans le Sud. Un contre-empereur, Komyo, est proclamé à la Cour de Kyôto dans le Nord.
1338Ashikaga Takauji est nommé shogun. Il soutient la Cour de Kyôto. L'empereur est dès lors un personnage fantoche de la politique japonaise. Il a le titre d'empereur divin mais en fait n'a aucun pouvoir politique ou militaire. Toutefois en conservant cette royauté de façade, le shogun se préserve du courroux des sectes religieuses qui verraient d'un très mauvais oeil l'éviction d'un empereur fils des Dieux créateur du Japon.
1378Le troisième shogun Ashikaga établit son shogunat dans le quartier Muromachi à Kyôto.
1392C'est le début d'une période de paix entre les Cours du Nord et du Sud en vu d'une réunification.
1412Shoko (1401-1428)
1428Go Hanazono (1419-1470), arrière-petit-fils de Shoko (1334-1398) qui régna de 1349 à 1352, devient empereur pour une durée de 36 ans.
1464Go Tsuchimikado (1442-1500), son fils, devient empereur pour une durée de 36 ans.
1467-1603Cette période est entachée de guerres civiles chroniques. On l'appelle aussi la période des "Royaumes combattants" ou "Principautés belligérantes" (Sengokakujidai).
1483Le huitième shogun Ashikaga fait construire à Kyôto le Ginkakuji (le Pavillon d'argent).
1500Go Kashiwabara (1469-1526), fils de Go Tsuchimikado, devient empereur pour une durée de 26 ans.
1526Go Nara (1496-1557), son fils cadet, devient empereur pour une durée de 31 ans.
1543C'est une date très importante au Japon car elle marque l'arrivée des premiers navires officiels portugais à Tanegashima. Les occidentaux vont très vite commercer avec ce nouveau pays qui regorge de richesse et notamment la soie. Les armes à feu européennes introduites en guise de monnaie d'échange. La maîtrise des armes à feu va déterminer la puissance des armées des différentes provinces japonaises. Plus les provinces sont riches et donc armées, plus leurs pouvoirs politiques et militaires s'affirment.
1549Le 15 août Saint François Xavier, missionnaire jésuite espagnol, arrive à Kagoshima.
1557Ogimachi (1517-1593), fils de Go Nara, devient empereur pour une durée de 29 ans.
1571Le daïmyo Omura Sumitada (seigneur provincial) ouvre le port de Nagasaki au commerce avec l'étranger. Il s'est converti au christianisme en 1562.
1573Oda Nobunaga (1534-1582) fait incarcérer le shogun Ashikaga Yoshiaki. Cet emprisonnement marque la fin du shogunat Ashikaga.


Epoque Azuchi-Momoyama (1573-1603)

1582Edo (ancien nom de Tôkyô) est créée. Cette date marque le début de l'âge d'or du Japon. Cela concerne l'art et l'architecture baroques. Elle exercera son influence jusqu'en 1615
1586Go Yôzei (1571-1617), petit-fils d'Ogimachi, devient empereur pour une durée de 25 ans.
1590 Toyotomi Hideyoshi achève d'unifier le Japon en repoussant les aïnous à l'extrême nord du pays.
1592Il envahit la Corée avec 160 000 hommes. Une trêve est conclue entre le Japon et les armées chinoises.
1597Une deuxième expédition japonaise part en Corée.
1598Hideyoshi meurt. Les japonais se retirent de Corée.
1600Tokugawa Ieyasu triomphe de ses rivaux à Sekigahara. Il effectue une distinction entre les daïmyo ralliés à lui avant, et qui sont appelés Fudaï daïmyo (daïmyo héréditaires, dits de l'intérieur), et les autres Tozama daïmyo (dits de l'extérieur).


Epoque Edo (1603-1868)

Pour avoir plus de détail sur la fermeture du Japon à l'Occident, cliquez ici.
1603Tokugawa Ieyasu (1542-1616) est nommé shogun par l'empereur. Il établit dès lors son quartier général à Edo.
Le théâtre kabuki est fondé par la prêtresse shintô Okuni.
1605Tokugawa Ieyasu transmet son titre de shogun à son deuxième fils, Tokugawa Hidetada qui exercera le pouvoir de 1605 à 1623.
1609Un comptoir commercial hollandais s'établit dans l'île de Hirado.
1611Go-Mizuno-O (1596-1680), troisième fils de Go Yôzei, devient empereur pour une durée de 18 ans.
1612-1619Un décret abolition officiellement le servage. Toutefois il subsiste sous une autre forme.
1613C'est la date de la création du premier comptoir commercial anglais à Hirado.
1614Le christianisme devient de plus en plus important. De puissants daïmyo se convertissent. Face à cette menace, les sectes bouddhistes et shintoïstes demandent à l'empereur et au shogun de condamner cette religion qui affirme que seul Jésus est le fils de Dieu alors que pour les japonais c'est l'empereur qui est le descendant direct des Dieux. C'est le début des persécutions des chrétiens notamment dans l'île de Kyûshû qui s'était très vite converti car une des premières îles à avoir pris contact avec des occidentaux.
1615Ieyasu prend le château fortifié d'Osaka où les descendants de Toyotomi Hideyoshi intriguaient. C'est la fin de la famille Toyotomi.
1623Les anglais abandonnent leur comptoir d'Hirado. Tokugawa Iemitsu devient shogun.
1624Le shogun qui ne désire pas que le commerce des armes à feu occidentales profitent à d'autres clans, expulse les commerçants espagnols en invoquant des motifs religieux.
1628Seuls les chinois et les hollandais sont autorisés au commerce à Nagasaki et Deshima.
1629L'impératrice Meisho (1623-1696), fille de Go Mizuno-O, prend son règne pour une durée de 24 ans.
1635Le système de sankinkotai renforce le contrôle du shogun. Il instaure pour tous les seigneurs féodaux des provinces une astreinte à Edo. Ainsi, Chaque province est représentée une année sur deux dans la capitale. Lorsque le seigneur est en poste à Edo c'est son second qui dirige la province. Etant loin de son armée, ils ne peuvent pas fermenter des coups d'état pour renverser le shogun. Une période stabilité politique s'installe. Cette décision est à la base du développement économique de la région de Edo. En effet, les daïmyo se déplacent avec toute leur suite (une centaine de personnes) et dépensent sans compter pour s'élever dans la haute société japonaise de l'époque. Le commerce s'accroît et les péages que le shogun installe sur les routes menant à Edo permettent de recueillir un précieux impôt et empêche par la même occasion les puissants daïmyo de devenir grâce à l'argent plus puissant que le shogun.
La religion chrétienne est interdite.
1636L'isolement du Japon continue et un décret interdit aux japonais d'émigrer. Ceux qui sont installés à l'étranger ne pourront jamais regagner le Japon.
1637Guillaume Courtet (1589-1637), père dominicain, premier français au Japon.
1637-1638La hausse des impôts locaux provoque de violentes révoltes paysannes qui sont toutes balayées par la puissance de feu de l'armée shogunale. La plus grande bataille engendre la mort de 37000 paysans (soit disant tous chrétiens) retranchés au sommet d'une colline.
1638Les commerçants espagnols et portugais accusés de complicité dans les révoltes paysannes chrétiennes sont expulsés.
1639Seuls les hollandais protestants et les chinois non chrétiens peuvent continuer le commerce sur l'île de Deshima dans la baie de Nagasaki. Les Hollandais ont été les seuls à soutenir ouvertement le régime du shogun dans les périodes de crise. Le comptoir de Deshima est une marque de remerciement de la part du Shogun. Deshima étant excentré, la présence hollandaise voulu discrète, ne nuit pas à l'isolement progressif du Japon. Les hollandais jouiront plus tard d'une place capitale envers le shogun qui se renseignera secrètement par leur intermédiaire des avancées technologiques et politiques de l'occident.
1640Des envoyés portugais venus pour négocier de nouveaux accords commerciaux sont exécutés.
1641-1642Une période de famine plonge le Japon dans la misère.
1643Go Komyo (1633-1654), troisième fils de Go Mizuno-O, devient empereur pour une durée de 11 ans.
1651Tokugawa Ietsuna devient shogun.
1654Gosai (1637-1685), septième fils de Go Mizuno-O, devient empereur pour une durée de 8 ans.
1651Les habitations sont en bois et donc le principal danger pour les temples et les villes c'est le feu. Cette année là, le grand incendie de Edo provoqua la mort de 30000 personnes.
1662Reigen (1654-1732), dix-huitième fils de Go Mizuno-O, devient empereur pour une durée de 23 ans.
1673De nombreuses inondations détruisent les villes et les récoltes.
1675Cette famine conclut une période de diverses catastrophes naturelles.
1680Tokugawa Tsunayoshi devient le cinquième shogun.
1685Higashiyama (1675-1709), fils de Reigen, devient empereur pour une durée de 24 ans.
1699-1702C'est une longue période de famine.
1703Le séisme du Kantô engendre 30000 morts.
1707L'éruption du Mont Fuji est alors présentée comme la colère des Dieux.
1709Nakamikado (1701-1737), cinquième fils d'Higashiyama, devient empereur pour une durée de 26 ans. Tokugawa Ienobu devient shogun.
1713Tokugawa Ietsugu devient shogun.
1716Tokugawa Yoshimune devient shogun.
1720Autorisation d'importer des ouvrages occidentaux sans rapport avec le christianisme.
1723&1732Deux nouvelles famines sévissent.
1735Sakuramachi (1720-1750), fils de Nakamikado, devient empereur pour une durée de 12 ans.
1745Tokugawa Ieshige devient shogun.
1747Monozono (1742-1762), son fils, devient empereur pour une durée de 16 ans.
1755La famine sévit de nouveau.
1761Tokugawa Iehara devient shogun.
1763Sakuramachi (1740-1813), fille cadette de Sakuramachi, devient impératrice pour une durée de 8 ans.
1763Une nouvelle famine sévit.
1771Go Momozono (1758-1779), son fils, devient empereur pour une durée de 8 ans.
1779Kokaku (1771-1840), sixième fils de l'arrière petit-fils de Higashiyama, devient empereur.
1782&1787Deux famines successives sévissent.
1787Tokugawa Ienari devient shogun.
1792Un envoyé russe demande l'ouverture de relations. Le shogun refuse et renforce la défense des côtes.
1816Ninko (1800-1846), quatrième fils de Kokaku, devient empereur.
1837Le shogun organise la répression sanglante des révoltes paysannes. C'est la révolte d'Osaka ("émeute du riz")
1838Tokugawa Ieyoshi devient shogun.
1847Komei (1831-1866), quatrième fils de Ninko, devient empereur.
1852Des marins russes naufragés, débarquent sur le sol japonais à Shimoda. Ils ne sont pas exterminés comme l'ont été les autres marins occidentaux. Le Japon durant 200 ans ne respectait pas les règles internationales de sauvetage en mer (rapatriements des rescapés). C'est le début d'une série de naufrages de navires occidentaux qui ont tous pour conséquence de mettre la pression sur le shogun pour ouvrir les frontières du Japon au monde occidental.
1853Tokugawa Iesada devient shogun. En juillet le Commodore américain Matthew C.Perry, avec 4 vaisseaux, presse le Japon d'ouvrir ses portes au commerce mondial.
1854En mars, il revient avec une escadre renforcée. Le shogun face à la puissance militaire américaine et au blocus de la baie de Edo est contraint de signer un traité qui permet aux américains de mouiller à Shimoda et Hakodate. Rapidement des traités similaires d'amitié avec la Grande-Bretagne, les Pays-Bas et la russie sont signés.
1855Le grand séisme à Tôkyô du 11 novembre fait 10000 morts.
1856Le consul américain Townsend Harris s'installe à Shimoda, c'est le premier consul occidental au Japon.
1858Tokugawa Iemochi devient shogun. Il signe différents traités avec les USA le 29 juillet (exterritorialité), les Pays-Bas le 18 août, la Russie le 19 août, la Grande-Bretagne le 26 août et la France le 9 octobre. Le commerce avec l'occident met fin à l'isolement du Japon.
1862La première ambassade japonaise s'installe en Europe.
1863Des japonais sous la tutelle du clan Choshu tirent sur des navires européens neutres engagés dans le détroit de Shimonoseki. En août escadre anglaise détruit Kagoshima, capitale de Satsuma. En septembre le shogun fait chasser de Kyôto les partisans de Choshu.
1864Les navires occidentaux (américains, anglais, français et hollandais) démantèlent les forts du clan Choshu à Shimonoseki. Le shogun organise la première expédition contre le clan Choshu.
1865L'empereur ratifie des traités signés avec l'étranger.
1866Tokugawa Keika devient shogun.
En mars, un accord secret est signé entre les clans Choshu et Satsuma.
En août, le shogun organise la deuxième expédition contre le clan Choshu.
1867-1870Deux nouvelles famines sévissent.
1867Meiji (Mutsu Hito 1852-1912), fils cadet de Komei, devient le nouvel empereur du Japon. Le quinzième shogun, Tokugawa Keiki Yoshinobu, restitue le pouvoir politique à l'empereur et met fin en novembre au shogunat institué en 1192 par Minamoto Yoritomo. C'est la fin du gouvernement des samouraïs.
Pour avoir plus de détail sur l'ouverture du Japon à l'Occident, cliquez ici.
La suite vient du site www.chez.com/osaka/

Le Japon ne sortit de ce nouvel isolement volontaire que lorsque les canons du commodore Perry, de la marine de guerre américaine, vinrent menacer son indépendance en 1853. À la suite de cette crise politique, le shogun dut démissionner et l'empereur Mutsuhito fut installé au pouvoir en 1868. Le Japon s'affirma rapidement comme une puissance militaire capable, malgré son isolement prolongé, de démontrer sa supériorité aux pays voisins : il battit la Chine en 1895, installa son influence en Corée et défit la Russie à Port Arthur en 1905.

Son intervention aux côtés des Alliés, au cours de la Première Guerre mondiale renforça encore sa position sur la scène internationale et lui permit d'étendre ses territoires, conformément au traité de Versailles. Les années suivantes, très prospères, furent marquées par des changements extrêmement rapides et le Japon décida de suivre une politique militariste et expansionniste.

Il exerça une influence accrue en Asie, envahit la Mandchourie en 1931 et une grande partie de la Chine à partir de 1937. Il s'allia à l'Allemagne et à l'Italie en 1936-1937. Le 7 décembre 1941, le Japon lança une attaque aérienne contre les forces navales américaines à Pearl Harbor (Hawaii), ce qui décida les États Unis à participer à la Seconde Guerre mondiale. La machine de guerre japonaise encercla rapidement la plus grande partie du Sud-Est asiatique et étendit sa domination sur toute la région jusqu'en 1943, lorsque le cours des événements se retourna contre le Japon. Les 6 et 9 août 1945, les États-Unis lancèrent deux bombes atomiques sur Hiroshima et Nagasaki.

Le 8 août, l'URSS déclara la guerre au Japon et occupa la Mandchourie. Le 14 août, le Japon capitula. De 1945 à 1952, le pays fut occupé principalement par les forces américaines. En 1947, sous l'égide des États-Unis, une nouvelle Constitution était adoptée : le pays s'engageait à renoncer à la guerre, à garantir les droits fondamentaux de l'homme et à maintenir un régime démocratique. Depuis la Seconde Guerre mondiale, le Japon entretient une force de défense, mais les États-Unis assurent pour l'essentiel sa sécurité.

Le Parti libéral démocrate (PLD), qui est resté au pouvoir pratiquement sans interruption depuis la Seconde Guerre mondiale, s'est considérablement affaibli depuis les scandales financiers de la fin des années quatre-vingt et du début des années quatre-vingt-dix. À la suite de l'échec du PLD aux élections législatives de 1992, un gouvernement de coalition, formé de sept partis politiques distincts, et conduit par Morihiro Hosokawa, fut constitué. Mais ce dernier devait démissionner dès l'année suivante, laissant la place à Tsutoma Hata, qui à son tour quitta ses fonctions en juin 1994, tandis que Tomiichi Murayama, président du Parti social-démocrate du Japon (PSDJ), était élu Premier ministre et formait une coalition surprenante avec le PLD. Murayama devenait alors le quatrième Premier ministre en moins d'un an, et le premier socialiste à diriger le gouvernement depuis 1948.

1995 a marqué une période de chocs successifs pour le Japon : séisme à Kobe, attentat au gaz de la secte Aum, hausse du yen et crise politique.



© GARNIER Regis, le 10 aout 1997